Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

   Vous valez ce que vaut votre cœur.
Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé    

St Jean-Paul II

 

 

Que Cherches-Tu ???

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 00:00

Ceci est le titre d'un passage de Lumen Gentium (§39-42), dans le concile Vatican II.

Ce titre est clair, et signifie que chaque baptisé est appelé à être saint  : initialement, il était prévu de clarifier à travers cette constitution le rôle de chaque baptisé, avec une distinction entre les laïcs et les consacrés. Pour ce faire, il fallait analyser l'Église, sa hiérarchie, ses laïcs et ses consacrés. C'est ainsi qu'un chapitre est dédié aux laïcs et un autre aux religieux. Entre ces deux chapitres se trouve celui de l'appel Universel à la Sainteté dans l'Église. Quel rôle joue ce chapitre situé au cœur d'une constitution qui cherche à éclairer la vocation de chaque baptisé ? Quel rôle joue-t-il dans l'enjeu d'un peuple qui avance à la lumière du Christ ?

 

I- Sainteté de l'Église 

 

petite--glise-Lourdes.jpg  

Au paragraphe 25 de LG est expliqué que l'Église est sainte dans son infaillibilité, infaillibilité dont « le divin rédempteur a voulu pourvoir son Église pour définir la doctrine concernant la Foi et les mœurs ». C'est ainsi que cette sainteté est ré-expliquée en LG 39. En effet, le Christ s'est livré pour la sanctifier : « tout ce que Dieu veut, c'est votre sanctification » (1Th 4,3). L'Église est le corps du Christ dont chaque baptisé est membre (cf 1 Co 12,12 et suivants), la sainteté de l'Église doit donc se refléter dans chacun, quelle que soit sa place dans l'Église. Dans le concile, il est dit "qu'ils appartiennent à hiérarchie ou qu'ils soient régis par elle". Le terme "hiérarchie" souligne l'importance de la place de chacun, car chacun a un rôle unique. La sainteté de l'Église doit donc se refléter par pratique des conseils évangéliques pour apporter « un lumineux témoignage et un exemple de sainteté. »


II- La sainteté, vocation de chaque chrétien

 

La sainteté est tout d'abord un appel de Jésus à tous. Il est "l'initiateur et le consommateur" de cette sainteté : Il appelle à cette sainteté (« Vous donc soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait », Mt 5, 48) et Il en recueille les fruits. Cependant, s'Il appelle à la sainteté, cette dernière est avant tout une Grâce. En effet, Dieu envoie Son Esprit Saint « pour mouvoir de l'intérieur à aimer Dieu » : il est impossible d'être saint sans l'Esprit Saint, mais Dieu, dans sa miséricorde, envoie dans les cœurs des fidèles Son Esprit Saint, qui façonne les cœurs.

 

III- Les formes multiples d'exercice de l'unique sainteté

 

dieu_n10.gifTout d'abord, chaque chrétien est chargé de la Croix : en effet, chacun doit porter sa Croix, mais par le mystère de la Foi Jésus porte la Croix avec celui qui souffre. Si le fidèle ne porte pas sa croix, il n'est pas avec le Christ : « Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera. » Mt 16, 24-25.

On peut ici citer aussi saint Augustin : "Afin donc qu'il y ait aussi un chemin par lequel nous puissions aller, Celui à qui nous voulions aller est venu de là bas jusqu'à nous. Et qu'a-t-il fait ? Il a déposé un bois qui nous permettrait de passer la mer. Car personne ne peut porter la Croix de ce siècle s'il n'est porté par le Christ."  Ainsi, porter sa Croix, et la laisser porter par le Christ est un chemin pour se rapprocher de Lui.

La sainteté s'exerce aussi au travers « d'une Foi vivante, génératrice d'espérance et ouvrière de charité ». La Foi vivante s'exprime particulièrement au travers des sacrements, surtout le sacrement de l'Eucharistie qui est le cœur de la Foi catholique. Ainsi, les prêtres sont particulièrement appelés à la sainteté, puisqu'ils donnent les sacrements et sont donc acteurs pour la sainteté des fidèles. Par le sacrement de l'ordre, les prêtres sont unis car marqués du même Esprit Saint et deviennent époux de l'Église. Par le sacrement de l'ordre, les prêtres reçoivent donc une grâce particulière, qui les amène plus à la sainteté s'ils l'accueillent pleinement.

La Foi "ouvrière de charité" est une Foi qui transmet l'amour, quelle que soit la manière choisie. En effet, Amour est le premier sens du mot charité. La meilleure définition donnée de cet amour/charité se trouve en 1 Co 13

Le Salut du monde est alors un dessein de Dieu, qui invite l'homme à devenir saint, c'est à dire à entrer en communion avec Lui, qui s'est donné dans la Révélation durant tout l'Ancien Testament. La Révellation s'accomplit dans le Christ crucifié et ressuscité, venu au monde pour sauver les hommes du péché et pour sanctifier tous les hommes.

 

IV- Qu'est-ce que la sainteté ? Voix et moyens pour y accéder.

SANY0053

La sainteté est alors une réponse complète à l'appel que Dieu donne à chacun, pour que Son dessein s'accomplisse.

Pour "accéder" à cette sainteté, plusieurs choses sont nécessaires. Tout d'abord, il faut accueillir la grâce particulière que Dieu fait à chacun, et ce dans la plus grande humilité, reconnaissant  d'une part ses faiblesses et d'autre part que chaque vertu et talent que nous avons sont des dons de Dieu. Par ailleurs, il faut exercer cette sainteté, comme expliqué ci-dessus, au travers des sacrements et de l'exercice de la charité. Cette charité se doit d'être inventive, s'adaptant à chaque contexte et s'exerçant envers tous !

La sainteté doit alors être recherchée sans cesse, mais la véritable sainteté accepte de laisser toute la place à Dieu, elle accepte de se laisser faire, et de "tout faire par amour" (saint François de Sales).

 

Conclusion

 

Ce chapitre IV du Concile se veut convaincant, il invite à une conversion pour que le chrétien marche vers la sainteté, comme pour honorer l'Église, car l'Église est Peuple de Dieu, Corps du Christ et Temple de l'Esprit...

Il cherche à montrer combien la sainteté est le devoir de tout un chacun, car il est important de noter que lorsque Concile a débuté, sainteté était considérée comme rôle des consacrés. Mais le Concile accorde une place importante au laïc dans la vie de l'Église (d'ailleurs, des laïcs ont pu assister au Concile comme membres, avec le titre d'auditores). C'est certainement l'un des plus gros impact direct qu'aura eu le concile sur l'Église. Remarquons cependant que saint François de Sales était un précurseur en la matière. En effet, au XVIIe siècle, il affirmait déjà que chaque baptisé est appelé à la sainteté, quelle que soit sa condition. Cela est retranscrit particulièrement dans l'Introduction à la vie dévote.

 

Maintenant que vous avez compris la théorie, il ne reste plus qu'à la mettre en pratique !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by nanou912 - dans Théologie
commenter cet article

commentaires