Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

   Vous valez ce que vaut votre cœur.
Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé    

St Jean-Paul II

 

 

Que Cherches-Tu ???

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 20:00

On parle peu de lui... peut être est-ce parce qu'en entendant "saint François", on pense plus facilement au célèbre saint François d'Assise. Cependant, sur un blog catho qui tente de parler d'actualité jeune dans l'Eglise et de théologie, ce saint est inévitable...


Voici un peu de sa vie.


saintfrancoisdesales.jpgNé en Savoie le 21 août 1567, Saint François est l'ainé d'une famille de 6 enfants. Studieux et assoifé de connaissance, il est la fierté de son père, qui l'envoie au collège dès ses six ans où il sera l'élève modèle. Monsieur de Boissy, son père, souhaiterait faire de lui un grand avocat, peut être même le voir entrer au Sénat... mais dès l'âge de 11 ans, François se pose la question d'une vocation presbytérale. Il étudie, pour son père, dans un lycée Paris puis le droit à Padoue, mais suit parrallèlement des cours de théologie, étant de plus en plus sûr de vouloir être prêtre. Après avoir hésité, de peur de blaisser son père, il finit par répondre à l'appel et est ordonné prêtre le 18 décembre 1593, à l'âge de 26 ans. Il devient alors prévôt du chapitre (on pourrait dire adjoint de l'évêque...) du diocèse de Genève, son père ne pouvant alors plus refuser.

Cette période est une période tendue entre les protestants de Genève et les catholiques d'Annecy. Saint François appel a reconquérir Genève... mais par l'amour et la prière. Il assure que par le bon exemple les catholiques inspireront le respect et la confiance. Il part, suite à l'appel de son évêque, à Thonon, près de Genève, où il est interdit d'être catholique. Là bas, il est logé dans le seul endroit où il est en sécurité, à la forteresse des Allinges. Il aime à parler aux gens sur la route, sachant que s'il va chez eux ils risquent d'être arrêtés. Plusieurs fois, il risque sa vie. L'hiver, plus particulièrement, à cause du froid et de l'obscurité... On racconte même qu'il a passé une nuit attaché dans un arbre pour ne pas se faire dévorer par les loups, et une autre nuit dans le four à pain d'un village, four encore tiède, de peur de mourir de froid. Le dimanche, il célèbre dans des églises désaintfrancoisdesales2.jpgsertes. Il a alors l'idée d'écrire un message par semaine qu'il distribue dans chaque maison c ath olique. Il utilise l'imprimerie, donnant ainsi naissance au premier hebdomadaire de l'histoire. Pour cette raison saint François de Sales est le saint patron des journalistes et des écrivain s.

Par son ouverture, François discute souvent avec les protestants. Grâce à sa douceur, de plus en plus de gens viennent à la messe à Thonon, et de nombreuses personnes demandent à devenir catholiques, comme lui. Cela montre alors combien saint François avait raison d'affirmer "il faut tout faire par amour, rien par force".  

A la mort de monseigneur Granier, François devient évêque d'Annecy. Il est ordonné le 8 décembre 1602. Il parcourt alors la Savoie pour visiter tous les villages de son diocèse. Contemporain de saint Vincent de Paul (il le rencontrera en 1619 et deviendra son ami), il travaille à la charité, distribuant nourriture, argent et vêtements aux pauvres. Il écrit aussi de nombreuses lettres, qui rassemblées formeront L'introduction à la Vie Dévote qui aura beaucoup de succès, car de nombreuses personnes s'y retrouvent.

En 1604, il fait un songe, dans lequel il rencontre une dame, Jeanne De Chantal. Lorsqu'il rencontre cette dame, elle lui avoue avoir fait le même songe. François devient son accompagnateur spirituel et son ami. Jeanne de Chantal est veuve et mère de quatre enfants. Elle veut se rapprocher de plus en plus de Dieu. Ainsi nait leur projet de fonder un nouvel ordre. La Visitation nait alors, et le 6 juin 1610, à Annecy, les soeurs font leurs premiers voeux. Pour elles, saint François écrit le Traité de l'Amour de Dieu, où il explique que "celui qui a Dieu dans son coeur, il l'aura bientôt dans toutes ses actions" et apelle les visitandines à être toujours joyeuses.

saintfrancoisdesalesvisitation.jpg

Il meurt le 28 décembre 1622, à Lyon. Il sera canonisé en 1665 et déclaré Docteur de l'Eglise en 1877.

Partager cet article

Repost 0
Published by nanou912 - dans Théologie
commenter cet article

commentaires