Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation

   Vous valez ce que vaut votre cœur.
Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé    

St Jean-Paul II

 

 

Que Cherches-Tu ???

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:45

http://www.editions-beatitudes.com/images/30/v_book_9782840243823.jpg

 

 

Ce livre est un recueil de témoignages de prêtres des quatre coins du monde...

Le titre est inspiré de Lc 10, 17, évoquant les 72 disciples de Jésus qui "revinrent tout joyeux" de leur mission...

 

 

voici une vidéo où l'auteur du livre répond à trois questions...

 

 

 

je vous souhaite, avec ce livre, une bonne lecture !

Repost 0
Published by nanou912 - dans Lecture...
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 18:42

http://www.diocese-frejus-toulon.com/IMG/jpg/jmj-madrid-2011.jpgEt oui, c'est pour bientôt...

 

Si tu n'es pas encore inscrit, il faut te dépécher....

 

en tous cas, en attendant, il est très important de te préparer spirituellement, afin de vivre au mieux ces Journées Mondiales de la Jeunesse...

 

quelques petits trucs :

 

- renseigne toi sur ce qui se passe dans ton diocèse... En général, les diocèses ont un bon site qui dit aux jeunes ce qui se passe chez eux... et tu peux aussi trouver les coordonnées du service de la pastorale des jeunes qui pourra te dire tout ce qui se passe chez toi... (si tu ne les trouves pas sur internet, le curé de ta paroisse les a forcément !).

 

- si tu es sur Facebook, les JMJ y ont leur page officielle... clique

 

- choisis bien tes lectures... je peux par exemple te conseiller le message que le saint Père nous adresse à nous, les jeunes, à l'occasion des JMJ (tu peux le trouver ici)... et pour visiter le site officiel des JMJ, afin d'avoir plein de renseignements sur les thème des JMJ, c'est par là

Tu peux dors et déjà noter que tu auras dans ton sac de pèlerin le "youcat", un catéchisme pour les jeunes... pour en savoir plus, clique ici ou

 

- Tu peux écouter ce qui se passe autour de chez toi... par exemple, à Lyon centre, il y a des prédications mises en ligne... et Strasbourg centre fait de même...

 

- et bien sûr, porte tout ça dans la prière, pour que nous restions tous "enracinés et fondés en Christ, affermis dans la Foi" !

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 12:00

C'est un prêtre qui rentre d'un mariage où il avait été invité à la fête qui suivait la célébration.
Ne roulant pas très bien, il se fait arrêter par un gendarme qui lui dit :
"alors mon père, on a un peu bu ???"
le prêtre, un peu surpris, répond :
"de l'eau monsieur le gendarme, rien de plus"
le gendarme fait tout de même, par précaution, souffler le prêtre dans l'alcootest, qui s'avère être positif
alors le prêtre de rétorquer, sans complexe :
"oh non, Il l'a encore fait, comme à Cana"...

 

Repost 0
Published by nanou912 - dans Humour
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 12:00

... est un site où tu peux trouver plusieurs choses intéressantes... Et sur lequel tu peux installer gratuitement une barre d'outils avec une radio qui capte les différentes stations qui sont sur internet... Et comme le site s'appelle GoDieu, les radios qui figurent déjà dans la liste sont des radios chrétiennes. Bien sûr, elles ne sont pas toutes là, mais il y en a quand même plusieurs et des biens !!!

 

pour aller sur ce site, clique ici

 

aux radios qui sont déjà dans la liste, tu peux ajouter ta propre liste avec, par exemple, Radio Fidélité ou Radio notre Dame...

Ce qui est dommage, c'est que pour l'instant ni spreading light ni radio étincelle ne sont trouvables sur ces ondes... mais comme ces deux radios peuvent être écoutées depuis leur propre site, cela ne pose pas vraiment de problème...

 

bonne écoute !

Repost 0
Published by nanou912 - dans Musique
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 12:00

Je vous ai déjà présenté saint François de Sales et le passage du Concile Vatican II qui nous appelle tous à la sainteté. Je voudrais vous montrer maintenant combien saint François de Sales est un véritable précurseur de cette vocation universelle à la sainteté...

Bonne lecture !

 

DE L'INTRODUCTION À LA VIE DÉVOTE
PAR S. FRANÇOIS DE SALES

Dieu commanda en la création aux plantes de porter leurs fruits, chacune selon son  genre : ainsi commande-t-pr-te-l-oreille-de-ton-coeur.jpgil aux chrétiens, qui sont les plantes vivantes de son Église, qu'ils produisent des fruits de dévotion, un chacun selon sa  qualité et vocation. La dévotion doit être différemment exercée par le gentilhomme, par l'artisan, par le valet, par le prince, par la veuve, par la fille, par la mariée ; et non seulement cela, mais il faut accommoder la pratique de la dévotion aux forces, aux affaires et aux devoirs de chaque particulier. Je vous prie, Philothée, serait-il à propos que l'Évêque voulût être solitaire comme les Chartreux ? Et si les mariés ne voulaient rien amasser non plus que les Capucins, si l'artisan était tout le jour à l'église comme le religieux, et le religieux toujours exposé à toutes sortes de rencontres pour le service du prochain comme l'Évêque, cette dévotion ne serait-elle pas ridicule, déréglée et insupportable ? Cette faute néanmoins arrive bien souvent.

SANY0079Non, Philothée, la dévotion ne gâte rien quand elle est vraie, ainsi elle perfectionne tout, et lorsqu'elle se rend contraire à la légitime vocation de quelqu'un, elle est sans doute fausse. « L'abeille, dit Aristote, tire son miel des fleurs sans les intéresser », les laissant entières et fraîches comme elle les a trouvées ; mais la vraie dévotion fait encore mieux, car non seulement elle ne gâte nulle sorte de vocation ni d'affaires, mais au contraire elle les orne et embellit. Toutes sortes de pierreries jetées dedans le miel en deviennent plus éclatantes, chacune selon sa couleur et chacun devient plus agréable en sa vocation la conjoignant à la dévotion : le soin de la famille en est rendu paisible, l'amour du mari et de la femme plus sincère, le service du prince plus fidèle, et toutes sortes d'occupations plus suaves et amiables.
C'est une erreur plutôt une hérésie, de vouloir bannir la vie dévote de la compagnie des soldats, de la boutique des artisans, de la cour des princes, du ménage des gens mariés. Il est vrai, Philothée, que la dévotion purement contemplative, monastique et religieuse ne peut être exercée en ces vocations-là mais aussi, outre ces trois sortes de dévotion, il y en a plusieurs autres, propres à perfectionner ceux qui vivent ès états séculiers. Où que nous soyons, nous pouvons et devons aspirer à la vie parfaite.

Repost 0
Published by nanou912 - dans Théologie
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:00
Je vous transmet ce message que j'ai lu sur Zénit.org... tout à fait d'actualité
Interview avec le spécialiste Guillaume Anselin

ROME, Dimanche 30 janvier 2011 (ZENIT.org) - La vérité et l'authenticité sont le mode d'emploi offert par Benoît XVI aux chrétiens présents sur Internet et les réseaux sociaux, explique Guillaume Anselin, spécialiste de la communication des marques et des institutions.

Dans cet entretien, Guillaume Anselin, qui a travaillé dans l'édition et dans des groupes de communication tels que McCann Erickson, Ogilvy et Publicis commente pour ZENIT le message de Benoît XVI pour la Journée mondiale des communications 2011.

kaleidoscope-video.jpgZENIT - « Les nouvelles technologies ne changent pas seulement le mode de communiquer, mais la communication en elle-même », dit Benoît XVI. Sommes nous face à une post-culture ?

Guillaume Anselin - Le Saint-Père constate que « naît une nouvelle façon d'apprendre et de penser, avec de nouvelles opportunités d'établir des relations et de construire la communion ». Il évoque ainsi, au-delà du canal Internet, une « ère numérique », comme le signe d'une culture nouvelle dans laquelle nous sommes entrés.

L'ère numérique, c'est une société du « tout-communication », connectée en permanence, où se redéfinit le rapport individuel au monde, aux autres, et à la manière de consommer ou de produire l'information. Dans cette ère « digitale », l'information transite en priorité par des « cercles sociaux », avec le risque d'accorder plus de crédit à celles qui sont propagées (rendues « populaires » par les « amis » réels ou virtuels) plutôt qu'aux sources officielles. Le danger est évidemment celui d'une vision déformée de la réalité des faits.

C'est aussi l'abolition des frontières et des distances, une culture de l'image plus que de l'écrit, une société « conversationnelle », dont le contenu est l'objet même de la discussion, à grande échelle.

C'est un phénomène culturel inédit et récent : social, médiatique, d'information immédiate sans le moindre temps de respiration, avec ses communautés d'intérêt, et près de 2 milliards de personnes connectées dans le monde. Rappelons nous qu'il y a moins de 6 ans, Facebook, Youtube, Twitter, si présents dans le quotidien, n'existaient pas.

Pour les pays de culture médiatique forte, on peut parler alors effectivement de post-culture, au sens du basculement vers une « société digitale ».

« Les jeunes, surtout, vivent ce changement de la communication, avec toutes les angoisses, les contradictions et la créativité propre à ceux qui s'ouvrent avec enthousiasme et curiosité aux nouvelles expériences de la vie » explique le pape. Quels en sont les risques et les enjeux ?

L'ère numérique correspond évidemment à un saut générationnel. La télévision de nos parents n'est plus celle d'aujourd'hui. Avec l'avènement du « tout-multimédia », il y a une forte migration des publics jeunes vers le digital (Internet, mobile). Demain, ce sont des générations entières qui auront toujours connu Facebook comme principal canal de proximité pour s'informer, parler, ou rencontrer.http://www2.educ.usherbrooke.ca/projets/fpt223/2009/proj073/images/ordinateur_6898.gif

Internet exerce en soi une fascination : enfin un média personnel où je peux construire l'identité que je souhaite, me mesurer aux autres, être « connecté » et parler de ce que je veux à qui je veux. Un lieu où je peux créer quelque chose, m'immerger dans des univers persistants, jouer, écouter de la musique, regarder des vidéos, lire...

Il y a une vision idéale, celle d'un Internet perçu comme le « dernier monde libre », démocratique car il permet l'expression de toutes les opinions minoritaires, sans contraintes ni conséquences... et en apparente sécurité pour l'utilisateur.

Le danger, comme le dit bien le pape, c'est la coexistence de deux identités, une numérique (un avatar de soi), l'autre réelle et deux vies en parallèle : l'une réelle et contingente et l'autre, virtuelle et facile, mais finalement bien réelle puisqu'elle occupe une part importante de mes journées.

Les enjeux sont ceux de la construction de la personne, son unité de vie, et la formation des consciences, dans un usage équilibré d'Internet pour ce qu'il apporte de meilleur : un merveilleux outil pratique et ludique, lorsque l'on sait s'en servir. Car trouver une information sur Internet n'est pas toujours trouver une solution.

« Il existe un style chrétien de présence également dans le monde numérique », affirme le pape, qui appelle le chrétien a « un témoignage de l'Évangile dans l'ère numérique ». Comment le faire ?

Le pape nous donne un programme et un mode d'emploi très clairs : la vérité et l'authenticité. En matière de stratégie de communication, on ne peut guère faire mieux ! C'est un encouragement à s'engager sans avoir peur et avec lucidité, et l'on peut retenir 3 aspects importants pour le communicant chrétien :

1/ La vérité d'abord, cSANY0060ar en matière de foi, nous n'avons - nous chrétiens - pas mieux à proposer... en réponse à cette soif inscrite dans le cœur des hommes. Dans une époque sans cesse plus saturée d'information, cela veut dire être présent et rendre compte : des sources fiables sur la doctrine (visibles, dans un langage accessible), et témoigner simplement de ce que nous croyons et comment nous le vivons, avec les moyens à notre disposition (l'information, la narration, les vidéos, les forums, les blogs... etc.)

C'est aussi rétablir un équilibre dans l'écosystème numérique, et donner aux gens deux choses essentielles : le droit de savoir, et le choix, celui d'adhérer ou non. Être « Cooperatores Veritatis » pour annoncer l'Evangile, et favoriser une rencontre personnelle avec Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Disons-le autrement : ne pas être fortement présent sur ce continent digital, est une contre-vérité. C'est un devoir de justice et le service de la charité, dans un monde en accélération où l'on cherche si souvent à « gommer » la dimension spirituelle et la teneur du message chrétien.

2/ Pour cela, le Saint-Père nous donne alors le mode d'emploi : il faut être authentique... avec cohérence, avec consistance, pour entrer en dialogue avec l'Autre. Etre soi, sans rien céder sur le fond, mais dans une écoute active pour se faire tout à tous.

Comme nous l'a dit à plusieurs reprises Benoît XVI, le style chrétien ne cherche pas à plaire, au risque de dénaturer ce dont nous sommes dépositaires. Notre communication est affirmation, joyeuse, positive... et délicate. Elle est entière aussi, à temps et à contretemps. Elle est sociale, car insérée dans les cultures de notre temps. Elle est évangélisation, pour toucher les cœurs et les intelligences. Elle est unité, pour soutenir toutes les réalités pastorales et ecclésiales.

Mais le Saint-Père nous met aussi en garde contre la tentation du « tout-digital » car les technologies doivent permettre saintfrancoisdesales2de rapprocher les gens d'une pratique de la foi vécue dans nos communautés chrétiennes, en Eglise.

3/ La vérité enfin, mérite une nouvelle approche. Ainsi Benoît XVI conclut en nous invitant à une « créativité consciente, responsable (...) et un sens professionnel scrupuleux ». Plus de compétences et une obligation de moyens renouvelée, car Internet requiert aujourd'hui une approche totalement professionnelle et des ressources. Nous devons y bâtir les cathédrales du savoir, les parvis et les agoras sur un continent digital... fait de boulevards et de places, mais aussi d'impasses où se perdent les personnes.

« Maintenir vivantes les questions éternelles de l'homme ». Comme le dit Benoît XVI, la quête de sens et de réponses sur la Foi et la vie est forte chez nos contemporains. Quelle est l'offre sur le continent digital ?

L'offre aujourd'hui est diversifiée mais aussi très fragmentée. Beaucoup d'initiatives peinent à trouver leur audience, par manque de ressources, ou d'offre éditoriale, ou parce qu'elles ont du mal à aller au-delà des publics traditionnels à qui elles se destinent. Pour aller sur un site catholique, il faut déjà l'être un peu...

Ce qui fait la force des grands projets sur Internet, c'est une approche résolument multimédia et une intelligence de connexion, à partir d'un besoin clairement identifié. Dans le domaine de la foi, il manque clairement des initiatives où, au-delà de la reprise des actualités, l'on dispose de réponses simples dans les formes les plus variées, aux questions que se posent les gens sur la foi, la vie et la société.

C'est à cette question éternelle de l'homme, son désir de transcendance, que nous devons répondre avec des projets forts, interactifs dans la transmission de ce que nous avons reçu.

Répondre au « pourquoi » et au « comment », avec créativité, modernité, et servir le travail pastoral des personnes sur le terrain : prêtres, éducateurs, religieux, catéchistes, religieux, et chacun de ceux qui dans le monde investissent leur énergie dans la production de blogs et de sites Internet.

Au fond, rien de neuf : car à la manière de nos villes et de nos campagnes, qui ont vu l'engagement créatif de tant que chrétiens pour le progrès des sociétés, le continent numérique attend lui aussi notre présence visible, sereine, et à la hauteur des enjeux de cette « société digitale ».

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:00

 

Voici un extrait de La Foi du Christ, de Hans Urs von Balthasar.

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/250x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/788/9782204049788_1_75.jpg

 

"Obéir, pour nous les hommes, c'est premièrement  faire la volonté du Créateur, en nous risquant dans la liberté, en nous construisant et en nous réalisant.

Obéir, pour nous, c'est deuxièmement faire la volonté du Fils et chercher d'abord

 

en tout le Royaume de Dieu.

 

Mais cela veut dire, à l'image du Fils, sans équivoque et sans hésitation possible, aimer. Aimer le Père, vers lequel le Fils, qui Lui doit toutes choses, marche à travers toutes choses. Aimer le monde et les hommes nos frèresCoeur-de-J-sus.jpg que Dieu a tant aimés qu'Il a livré pour eux Son Fils unique.

Aimer, c'est à dire servir sans revenir sur soi, donner la préférence au bien du prochain, donner sans arrière pensée. Ce geste là va au delà de tous les calculs du progrès, de la technique et même de la juste répartition des biens. Il englobe tout cela et le bâtit sur l'absolu, sans fond qu'on puisse atteindre et sans fondement possible, qu'il est lui-même. Seul l'amour l'amour littéralement sans fon

 

d et sans fondement est capable d'avoir fondé le monde, en cet amour seul le monde  rencontrera Dieu qui aime sans fond ; et cette rencontre alors sera la fin des temps."

 

H.U. von Balthasar, la Foi du Christ, édition du Cerf 1994, p.234-235oici un extrait de La Foi du Christ, de Hans Urs von Balthasar.

 

 

Repost 0
Published by nanou912 - dans Lecture...
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 12:00

Vous souvenez-vous de spreading light ? (si non, vous pouvez cliquer ou ici pour ranimer votre mémoire...)

Et bien une nouvelle radio chrétienne jeune diffusée exclusivement en ligne vient de naître...

Il s'agit de radio étincelle. C'est une superbe radio qui propose de la musique, mais aussi beaucoup d'émission, s'adressant aux jeunes, les rejoignant dans leurs questions...

au programme, beaucoup de musique, mais aussi des émissions diverses et variées :

* chrétiens dans le monde

* un prêtre vous répond

* questions actuelles

* Elle & Lui

* La liturgie expliquée

* la messe en direct

... et beaucoup d'autres encore !

 

pour en savoir plus, et pour écouter la radio, clique sur la bannière !

http://www.radioetincelle.fr/skin/7ddlx_pro_2009/img/ban.jpg

Repost 0
Published by nanou912 - dans Musique
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 17:36

1-3.jpg

 

http://c1.ac-images.myspacecdn.com/images02/147/l_7b9ac696310b4ec38bd4145694e48c20.jpg

 

http://c2.ac-images.myspacecdn.com/images02/143/l_77207a5cd2c94f54b153918493678b91.jpg

 

http://c2.ac-images.myspacecdn.com/images02/150/l_f9d25bad258642438d689fc3f698289d.jpg

 

http://c3.ac-images.myspacecdn.com/images02/143/l_7a7af347e48f48868594f05c59b81912.jpg

 

Petite remarque... quand il demande à Dieu de lui couper sa croix, ce n'est pas Dieu qui le fait, c'est lui qui le fait, tout seul, comme s'il demandait juste pour avoir bonne conscience...

Autre remarque, il ne pense pas à demander de l'aide à Dieu, il lui demande juste de couper la croix... il pourrait, par exemple, demander à Dieu s'Il pourrait porter la croix avec lui...

Repost 0
Published by nanou912 - dans Lecture...
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 22:21

dieu_n10.gif

Repost 0
Published by nanou912 - dans Humour
commenter cet article