Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

   Vous valez ce que vaut votre cœur.
Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé    

St Jean-Paul II

 

 

Que Cherches-Tu ???

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 12:00

A l'occasion de l'année de la Foi, le Pape centre ses audiances hebdomadaires sur... la Foi !!!

Comme nous l'avons souligné dans le premier article sur ce sujet, bien que la Foi soit d'abord un don de Dieu, il est nécessaire de la nourrire afin de pouvoir mieux en témoigner !

c'est pourquoi nous tenterons de résumer une partie de ces audiances sur le blog.

Pour commencer, voici ci-dessous un résumé des audiances du 31 octobre et du 7 novembre...

Le 31 octobre, le Saint Père a rappelé que "l’acte de foi est un acte profondément personnel qui marque un changement de direction, une conversion." Cet acte de foi n'est cependant pas solitaire, mais il est le fruit d'un continuel dialogue avec le Christ.

De plus, la Foi est un don de l'Esprit Saint, reçu au baptême et renouvelé à la confirmation. Ce don, rappelle le Pape, doit être vécu en Eglise. Il cite alors saint Cyprien : "Personne ne peut dire avoir Dieu pour Père, s’il n’a pas l’Église pour Mère". En effet, la foi se transmet et se vit en Eglise. C'est en Eglise que la Foi est nourrie. De plus, la Foi catholique est basée sur l"Ecriture et la Tradition... comment vivre sa Foi dans la Tradition mais hors de l'Eglise ???

Le Pape conclut par une invitation à partager véritablement sa Foi : "Chers amis, chaque chrétien doit s’engager à communiquer la Foi, non pas en son propre nom, mais toujours sur la base de l’unique Foi de la famille de Dieu, de l’Église."

Le 7 novembre, le Pape continue dans sa lancée sur la Foi comme nourriture. Ici, il s'agit du désir de Dieu. Il cite le Cathéchisme de l'Eglise Catholique -CEC- (soit dit en passant, nous sommes tous invités à le lire, à le méditer, à l'apprendre, comme le rappelle souvent le Pape !!!) où il est écrit que "le désir de Dieu est inscrit dans le cœur de l’homme, car l’homme a été créé par Dieu et pour Dieu". Ce désir de Dieu, dans sa plénitude, appelle nécessairement au don de soi.

Il ajoute que l'homme est naturellement un être religieux et que l'être religieux qui cherche Dieu apprend ce qu'est "la joie authentique" et désire "toujours un bien plus profond". Avant de conclure en nous appelant à prier pour ceux qui cherchent Dieu, Benoît XVI explique que "louverture du désir humain vers Dieu est le signe de la présence de la foi. Nous avons tous besoin de purifier notre désir."

Cela raisonne bien avec cette citation de saint Augustin, tirée de son commentaire du Psaume 37, que je vous partage ci-dessous :

Car ton désir, c'est ta prière; si le désir est continuel, la prière est continuelle. Ce n'est pas pour rien que l'Apôtre dit : Priez sans relâche. Peut-il le dire parce que, sans relâche, nous fléchissons le genou, nous prosternons notre corps, ou nous élevons les mains ? Si nous disons que c'est là notre prière, je ne crois pas que nous puissions le faire sans relâche.

Il y a une autre prière, intérieure, qui est sans relâche : c’est le désir. Que tu te livres à n'importe quelle autre occupation, si tu désires ce loisir du sabbat, tu ne cesses pas de prier. Si tu ne veux pas cesser de prier, ne cesse pas de désirer.
Ton désir est continuel ? Alors ton cri est continuel. Tu ne te tairas que si tu cesses d'aimer. Quels sont ceux qui se sont tus ? Ceux dont il est dit : A cause de l'ampleur du mal, la charité de beaucoup se refroidira.


Partager cet article

Repost 0
Published by nanou912 - dans Théologie
commenter cet article

commentaires