Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation

   Vous valez ce que vaut votre cœur.
Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé    

St Jean-Paul II

 

 

Que Cherches-Tu ???

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 15:00

Cette audiance était la dernière de l'année liturgique. Vous pouvez la lire en intégrale ici

 

La question qui nous y est posée est la suivante : Comment parler de Dieu à notre époque ?

 

Le Pape nous y fait remarquer que Jésus s'est déjà posé la question (cf Mc 4, 30). Il explique que "nous pouvons parler de Dieu, parce qu'Il a parlé avec nous". Dieu a du temps pour nous, pour chacun de nous. Il S'est fait homme pour nous Sauver.

La première condition  pour que nous puissions parler de Dieu est que nous l'écoutions, que nous nous nourrissions de Sa Parole, que nous cherchions vraiment à le connaitre, Lui "qui est entré dans l'histoire et qui est présent dans l'histoire".

Par ailleurs, et Benoît XVI insiste beaucoup à ce sujet, il faut toujours agir dans l'humilité, dans la simplicité de Béthléem. Il faut retourner à l'essentiel de l'annonce sous la direction de l'Esprit Saint. L'essentiel est la Bonne Nouvelle d'un Dieu fait homme. Le Saint Père nous invite ici à suivre l'exemple de saint Paul (cf 1 Co 2, 1-2) qui parle "d'une réalité de sa vie", et non pas d'une philosophie. De plus Paul ne cherche pas à se créer un "fan club" ! il veut simplement annoncer la Vérité.

"Par conséquent, parler de Dieu veut dire faire de la place à Celui qui nous Le fait connaitre, qui nous révèle Son visage d'amour ; cela veut dire sortir de son propre moi en l'offrant au Christ". Il faut se faire l'instrument de Dieu, impliquer "toute son existence dans la grande oeuvre de la foi". Et surtout, il faut se laisser faire, il faut Le laisser faire !!!

 

Le question qui vient alors est la suivante : Comment Jésus s'y prenait-Il ?

Le Pape répond que le regard de Jésus était très réaliste, très conscient des problèmes de son temps. Cela montre "que nous avons du prix aux yeux de Dieu" (cf Is 43, 1-5). Le Pape cite ici l'exemple de Lazare (Jn 11, 1-45) et en conclut que Dieu est réellement présent dans la vie de chacun de nous et "si nous sommes attentifs, nous pouvons le rencontrer".

 

Un autre lieu privilégié pour parler de Dieu est la famille. Benoit XVI fait allusion au Concile Vaticant II (Lumen Gentium § 11 et Apostolicam Actuositatem § 11). Les parents sont invités à être pour leurs enfants de véritables témoins de leur foi. Ils doivent être leurs "premiers catéchistes et maîtres de la foi". Et cela doit être vécu dans la joie chrétienne, pour que la transmission soit une transmission joyeuse de la foi : "la foi n'est pas un poids, mais une source de joie profonde".

 

Le Pape conclut en disant que "parler de Dieu signifie [...] faire comprendre par la parole et par la vie que Dieu n'est pas le concurant de notre existence mais qu'Il en est plutôt le véritable garant, le garant de la grandeur de la personne humaine".

Et il rappelle encore, afin de boucler la boucle, qu'il faut toujours revenir à l'essentiel avec simplicité !

 

Vous connaissez maintenant la théorie... il n'y a plus qu'à mettre en pratique !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by nanou912 - dans Théologie
commenter cet article

commentaires